fbpx

Etudes cliniques avec le Cellular Matrix®

Douleur et mobilité

CM-PRP-HA apporte un soulagement significatif de la douleur et une amélioration fonctionelle.1

Étude prospective multicentrique réalisée chez des patients atteints de gonarthrose qui n’ont pas répondu au traitement par AH seul. Les patients ont reçu 3 injections d’une association RegenPRP®– AH préparée avec le Cellular Matrix® (CM-PRP-HA).

  • Nombre de patients : 77 (83 genoux)
  • Âge moyen : 63 ans
  • Classification de Kellgren et Lawrence : grade II (43.4%) et grade III (56.6%)
Résultats

 

  • 83,6 % ont strictement répondu au traitement selon les critères de l’OMERACT – OARSI à J270.
  • Une diminution significative de la douleur (baisse de 65 %), évaluée par le score WOMAC A1, a été observée entre le jour 0 et le jour 270.
  •  Le traitement a apporté des améliorations durables à la moitié des patients et a permis à près de 80 % d’entre eux d’éviter l’intervention chirurgicale pendant au moins 2 ans.
Conclusion

Cette étude a démontré que 3 injections de CM-PRP-HA est une nouvelle approche thérapeutique pour les patients souffrant de gonarthrose qui ne répondent pas au traitement par AH seul et offre une alternative à la chirurgie du genou1.

Nouvelle option thérapeutique

Technologie Cellular Matrix : une approche sûre, rapide et novatrice pour le traitement de la gonarthrose2.

Cinquante-trois patients (90 genoux), âgés de 39 à 80 ans, souffrant de gonarthrose (Kellgren-Lawrence Grade I-III) ont été recrutés dans une étude clinique prospective contrôlée et randomisée comparant l’efficacité clinique du CM-PRP-HA avec deux types différents d’AH : un hyaluronate de sodium non réticulé (AV) et un hyaluronate de sodium non réticulé associé à du mannitol (OP).

  • Groupe CM-PRP-HA (19 patients, 30 genoux): 3 injections (3 mL PRP + 2 mL HA) tous les 15 jours,
  • Groupe AV (19 patients, 30 genoux): une injection hebdomadaire d’AH (2 mL) pendant 3 semaines au total,
  • Groupe OP (15 patients, 30 genoux): une injection hebdomadaire d’AH + mannitol (2 mL) pendant 3 semaines au total.

 

Résultats
  •  La douleur et les résultats fonctionnels, évalués à l’aide de l’échelle EVA douleur et des questionnaires, WOMAC, KOOS et IKDC, ont montré une amélioration statistiquement significative à 2, 6 et 12 mois après la dernière injection par rapport aux valeurs à l’inclusion.
  • L’amélioration dans le groupe CM-PRP-HA était significativement meilleure que dans les deux autres groupes à 2 mois et hautement significative (p < 0,01) à 6 mois et 12 mois.
  • Une amélioration statistiquement significative de l’épaisseur du cartilage a été observée à 2, 6 et 12 mois après la fin du traitement par CM-PRP-HA sur les compartiments latéraux (p<0,05) et médian (p<0,01).
Conclusion

L’association PRP-AH de Cellular Matrix entraîne une amélioration clinique plus durable et plus soutenue que l’AH seul, et pourrait donc être un outil utile pour retarder l’arthroplastie1,2.

Bibliographie

  1. Renevier, J. L., et al. «Cellular matrix™ PRP-HA”: A new treatment option with platelet-rich plasma and hyaluronic acid for patients with osteoarthritis having had an unsatisfactory clinical response to hyaluronic acid alone: Results of a pilot, multicenter French study with long-term follow-up.» Int. J. Clin. Rheumatol. 2018;13(4):230-8
  2. Barac, B., et al. (The new treatment approach in knee osteoarthritis: Efficacy of cellular matrix combination of platelet rich plasma with hyaluronic acid versus two different types of hyaluronic acid (HA). Int. J. Clin. Rheumatol. 2018;13(5):289-95

Nos produits

Filter by:
Regenkit A-PRP
Cellular Matrix
RegenATS

Etudes cliniques avec Regenkit® A-PRP

RegenPRP® dans l’arthrose

Objectif:

Étude prospective, randomisée, contrôlée, en double aveugle, en triple parallèle, comparant l’efficacité des injections intra-articulaires de RegenPRP®, d’acide hyaluronique (AH) ou de solution saline normale (SS) dans la gonarthrose1.

Nombre et caractéristiques des patients traités:

53 patients présentant une gonarthrose de Grade I-III selon la classification d’Ahlbäck, ont été répartis au hasard dans 3 groupes.

Traitements et critères d’évaluation:

3 injections hebdomadaires de RegenPRP® (31 genoux), AH (29 genoux) ou SS (27 genoux).
Les scores WOMAC et IKDC ont été enregistrés à 1, 2, 6 et 12 mois

Résultats
Figure 1 : Comparaison des scores WOMAC après traitement par PRP, acide hyaluronique (AH) ou solution saline normale (SS) dans la gonarthrose.

Figure 2 : Comparaison des scores IKDC après traitement par PRP, acide hyaluronique (AH) ou solution saline normale (SS) dans la gonarthrose.
  • Tous les groupes ont montré une amélioration statistiquement significative des deux scores à 1 mois.
  • Une amélioration soutenue jusqu’à 12 mois pour les scores WOMAC et IKDC n’a été observée que dans le groupe PRP, alors que les groupes AH et SS ont tous deux affiché des scores en baisse après le premier mois.
  • L’amélioration n’a été maintenue que dans le groupe PRP à 12 mois 1

RegenPRP et qualité de vie

Amélioration significative de la fonction et de la douleur à tous les temps d’évaluation par rapport à l’inclusion.

Objectif:

Évaluer et quantifier les effets du RegenPRP sur la qualité de vie des patients souffrant de gonarthrose.2

Nombre de patients traités et caractéristiques:

72 patients atteints d’arthrose du genou, Kellgren-Lawrence grade 2 ou 3.

Protocole:

Les patients ont suivi un total de 3 séances de traitement, avec une injection de RegenPRP tous les 21 jours. Les patients ont été évalués avant le traitement et à 1, 3, 6 et 12 mois après la dernière injection à l’aide du score WOMAC, de l’EVA douleur au repos et en mouvement.

Résultats
Figure 1 : EVA au repos, EVA en mouvement avant (T0) le traitement et à 1, 3, 6 et 12 mois (T1, T2, T3 et T4) après traitement.

Figure 2 : Les scores WOMAC avant (T0) le traitement et à 1, 3, 6 et 12 mois (T1, T2, T3 et T4) après traitement.

  • Les patients ont montré une amélioration significative de la fonction et de la douleur à tous les temps d’évaluation pendant une période d’un an.
  • L’analyse des sous-scores WOMAC montre une amélioration significative des scores de douleur et de fonction jusqu’au troisième mois, suivi d’un maintien.

Bibliographie

  1. Lin, K.-Y., et al. (2019). «Intra-articular injection of platelet-rich plasma is superior to hyaluronic acid or saline solution in the treatment of mild to moderate knee osteoarthritis: a randomized, double-blind, triple-parallel, placebo-controlled clinical trial.» Arthroscopy 35(1): 10100106-117.
  2. Mangone, G., et al. (2014). «Infiltrative treatment with Platelet Rich Plasma (PRP) in gonarthrosis.» Clin Cases Miner Bone Metab 11(1): 67-72.

Contacter Regenlab

Changez la vie de vos patients en leur proposant un traitement adapté, simple et sûr.

Pour plus d'informations sur nos produits, merci de nous contacter en cliquant sur le bouton ci-dessous :

picto

Nos bureaux régionaux sont situés à :

  • New York (USA)
  • Montréal (Canada)
  • Venise (Italie)
  • Munich (Allemagne)
  • Paris (France)
  • Dubaï (U.A.E.)
  • Beijing (Chine)
  • Istanbul (Turquie)